Bilan de la participation tunisienne aux J.O. 2012

Avant même la démarrage de ces Jeux Olympiques, la participation tunisienne était déjà historique !

En effet, avec pas moins de 83 athlètes, la délégation envoyée par le CNOT à Londres est la plus grande de l’histoire ! Chiffre qu’il faudra cependant pondérer en raison de la présence de 3 équipes masculines de sports collectifs (basketball, handball et volleyball) représentant à elles seules 38 de nos athlètes ! Néanmoins, Grâce à cet effectif record, pour la première fois de l’histoire, nous avons eu au moins un représentant de la #TeamTN durant chaque journée de ces jeux !

Mais même si la déception était souvent de mise pour nos athlètes et leurs supporters, cela n’a pas empêché la Tunisie de réaliser avec cette édition, le meilleur bilan de l’histoire avec 3 médailles (1-1-1)… et quelques regrets ! Voilà ce qu’il faut retenir de notre participation à Londres 2012 :
Nos médaillés
Oussema Mellouli a remporté 2 médailles, l’or sur le marathon 10km en eau libre et le bronze sur le 1500m en bassin. Ces deux médailles lui valent plusieurs honneurs additionnelles :
-Avec un total de 3 médailles récoltées, entre les jeux de Pékin et de Londres, il devient le second athlète tunisien le plus médaillé de l’histoire après Gammoudi (4).
-Avec ses 2 médailles d’or (sur le 1500m à Pékin en 2008 et le 10km à Londres), il devient l’athlète tunisien le plus titré de l’histoire des jeux (devant Gammoudi, seul autre médaillé d’or tunisien aux jeux, sur le 5000m en 1968)
-Il est le premier athlète de l’histoire à remporter la médaille d’or aussi bien en bassin qu’en eau libre et il est le premier athlète médaillé sur les deux “disciplines” lors des mêmes jeux olympiques ! Notez cependant que même si la nage en eau libre n’est discipline olympique de depuis les jeux de Pékin, cette performance sera difficile à égaler !
-Il est aussi le deuxième tunisien de l’histoire à repartir des jeux avec 2 médailles après Gammoudi en 1968.
Habiba Ghribi a remporté la médaille d’argent du 3000m Steeple et devient ainsi la première tunisienne de l’historie médaillée olympique ! Elle termina sa course avec un temps de 9’8″37 établissant ainsi un nouveau record national sur la distance ! Enfin, elle est la toute dernière athlète à faire son entrée dans le club très fermé des médaillés olympiques tunisiens qui, à ce jour, ne compte que 5 membres.

Ceux qui nous ont fait rêvé ou qui ont tout donné 

Ils ne sont pas allé au bout, ni remporté de médaille, mais ces sportifs tunisiens nous ont, au mieux fait rêvé et, au pire, ont “tout laissé sur le terrain” comme on dit.

Parmi eux et en premier lieu, nos escrimeuses Inès Boubakri et Sarra Besbes qui se sont propulsées jusqu’en quart de finale, sans oublier Azza Besbes qui s’est inclinée en 1/8ème de finale.

Notre haltérophile Khalil El Maoui qui a battu par deux fois son record personnel à l’arraché et qui était en position d’offrir à la Tunisie sa première médaille dans ces jeux et la première de l’histoire dans ce sport avant le fiasco du “formulaire” qui l’en empêchera (cf. plus bas). N’oublions pas non plus la jeune haltérophile Ghada Hassine qui, si elle n’avait sans doute aucune chance de remporter une médaille, a tout de même réussi sa meilleure performance en compétition internationale !

Notre Équipe Nationale de Basketball aussi, dont c’était la première participation aux JO. Malgré un démarrage catastrophique contre le Nigeria (1ère mi-temps), elle s’est ressaisie et nous a offert de belles prestations, tenant tête parfois longtemps face aux grandes nations de ce sport. Malheureusement le manque d’expérience et quelques erreurs de jeunesse, dirons-nous, leurs feront défaut. Néanmoins, cette équipe-là a de l’avenir et espérons que les dirigeants ne feront pas les mêmes erreurs que ceux des autres sports co..

Bravo aussi à Amira Ben Amor, notre marathonienne, qui a battu le record de Tunisie de la distance en 2h 40 min et 13s, ainsi qu’à Amor Ben Yahia (3000m steeple) qui a quant à lui battu son record personnel et qui n’a raté la qualification en finale que de 2 centièmes.

Le tennis tunisien ne s’est jamais aussi bien porté, grâce à Malek Jaziri qui a été éliminé au 2ème tour et Ons Jabeur éliminée très logiquement au 1er tour mais qui a vendu chèrement sa peau (en 3 sets) et n’est pas passée loin de la victoire.

Les déceptions

Certains de nos représentants n’ont pas été à la hauteur de nos attentes et ce sentiment de déception n’est que trop souvent synonyme avec notre sport. Ici, ce n’est pas tant que l’on s’attendait à des médailles de leur part, mais certainement de meilleurs résultats par rapport à ce dont ils sont capables !

Il y a d’abord les équipes nationales de handball et de volleyball. Les premiers n’ont pas progressé depuis des années malgré l’arrivée de jeunes talents et la supposée expérience des anciens ! On assiste toujours aux mêmes erreurs stupides, aux mêmes gâchis et au même scénario à presque tous les matchs depuis au moins 5 ans ! une mi-temps et puis s’en va… le pire dans tout cela c’est que les spécialistes, les journalistes et le fans continuent depuis des années à se voiler la face, croyant qu’on fait parti de l’élite depuis 2005 et que tous nos échecs sont dû à l’arbitrage ou à je ne sais quelle complot du moment ! Tant que ce sera le cas des deux côtés, on n’avancera pas ! La réalité est que depuis 2005 des équipes comme l’Argentine nous ont rejoint, d’autres reviennent à leur place (Suède…) et nous ont est toujours au même stade !

En ce qui concerne le Volleyball, le problème est différent. Sur le tournoi olympique on a perdu tous nos matchs et on n’a remporté qu’un SEUL set ! C’est bien beau de dominer le sport en Afrique, mais contrairement à l’Égypte par exemple, on manque cruellement d’expérience à l’international pour pouvoir rivaliser ne serait-ce qu’un peu ! l’absence de notre équipe nationale de compétitions comme la ligue mondiale se fait cruellement sentir et les résultats ne trompent pas ! Être le meilleur d’un groupe de faibles ne suffit plus !

Dans les sports individuels, nous pouvons aussi noter les déceptions en Boxe, Judo et Lutte. Presque tous les participants (lorsque qu’ils se sont “présentés”) ont été éliminé au premier tour ! On ne s’attendait pas à ce que tous les participants ou que la majorité d’entre eux aillent loin, mais généralement ces sports nous ont souvent offert au moins un parcours plus long de l’un de nos athlètes et ce n’était hélas pas le cas à Londres…

Enfin, parmi les déceptions individuels, on peut souligner celle de Wajdi Bouallègue, en gymnastique, qui ne s’est pas qualifié pour la finale au sol. Il a terminé à une modeste 60ème place, lui qui a connu de très beaux résultats sur le circuit international les années précédentes. En taekwondo, Khaoula Ben Hamza, notre championne du monde junior 2008, n’a pas passé le premier tour pour ses seconds JO consécutifs.

Les fiascos made in TN a.k.a “plus jamais ça” !

En plus des déceptions sportives, ces jeux olympiques historiques pour la TeamTN nous ont malheureusement aussi apporté leur lot de scandales dont un nous a sans doute coûté une médaille historique.

En effet, nous sommes le Dimanche 29 juillet 2012. Après une belle première journée d’épreuves la veille pour la TeamTN (grâce à l’escrime), les bonnes surprises se poursuivent notamment en Haltérophilie. Khalil El Maoui, dont j’ai parlé plus haut, réalise un extraordinaire performance en battant par deux fois son record personnel et en se classant 2ème au général après les 3 essais à l’arraché avec seulement 2kg de retard sur le leader ! Il ne reste plus que les 3 essais à l’épaulé-jeté et si tout se passait bien, Khalil allait offrir à la Tunisie sa première médaille de ces jeux et la première de l’histoire dans cette discipline ! Khalil était dans un grand jour et on le voyait confiant à l’image pendant la pause

Mais c’est là que tout dégénère… à la reprise de la session pour l’épaulé-jeté, il fait l’impasse sur les premiers poids, trop bas pour lui, pour jouer le podium. Puis apparait à l’écran une discussion entre les coachs tunisiens et les officiels à la table des juges où l’on ne comprend pas ce qu’il se passe… les poids montent et Khalil ne s’est toujours pas présenté pour son premier essais (va-t-il tenté le tout pour le tout pour jouer l’or en préservant ses 3 essais pour une levé record pour lui ?)… puis à la grande surprise des commentateurs et bien entendu des supporters tunisiens, on annonce que Khalil a abandonné ! il est listé (à ce jour) sur le résultat officiel comme DNF (Did Not Finish ou n’a pas terminé en français).

Que s’est-il passé ? s’était-il blessé à l’échauffement ? la réponse venue plus tard dans la soirée était bien pire !

Un des coachs de Khalil n’a pas bien rempli le formulaire de l’épreuve et a indiqué le mauvais poids de départ. Il a inscrit 158 kg au lieu de 148 kg, le poids avec lequel Khalil voulait entrer dans la compétition ! un poids qui lui aurait assuré la 5ème place au vu des résultats finaux. Avec 158 kg, il aurait été assuré de la médaille d’argent. Beaucoup de choses ont été dites sur cette affaire et je ne vais pas y revenir, mais il y a bien un détail qui me chagrine :

Lorsque l’erreur du coach a été constatée et qu’il n’était plus possible de la corriger pourquoi avoir déclaré forfait alors qu’on n’était pas encore à 158 kg ? Je sais que ce poids est plus que le record de Khalil et que rentrer dans la compétition directement à ce stade est difficile pour ne pas dire quasi-suicidaire pour lui… mais il ne faut pas oublier que :
1. il était dans un grand jour (c’est nécessaire mais pas suffisant),
2. il était bien classé et ce poids lui assurait une médaille d’argent (ce n’est pas comme s’il allait prendre un risque inutile pour une place d’honneur) et enfin, last but not least, et là où je voulais en venir :
3. il aurait pu profiter du temps d’attente pour tenter les 148 kg en coulisse dans la salle d’échauffement comme s’il était en compétition pour monter petit à petit et en tenter le tout pour le tout à 158 kg en compétition officiel vu qu’il était inscrit pour ce poids !

L’autre grosse débâcle de nos officiels et coachs, et comme si la précédente ne suffisait pas, nous est venu de la Lutte le dernier jour : notre athlète a perdu par forfait au premier tour parce qu’il… ne s’est pas présenté à l’heure pour l’épreuve !!!! Les coachs pensaient que l’épreuve avait lieu à 13h alors que celle-ci avait en fait lieu à 8h30 du matin ! Même moi je savait que l’épreuve avait lieu à 8h30 du matin !!! No more comment car sinon je vais être insultant… comment est-ce possible ?

PLUS JAMAIS ÇA !

Les nouveaux sports et les participations qui font plaisir

Pour revenir à une note plus positive, on peut se féliciter de voir de nouveaux sports envoyer des représentants de la TeamTN aux jeux et d’autres qui continuent à se développer avec de plus en plus de tunisiens qualifiés.

Que ce fut bon de voir pour la première fois de l’histoire des tunisiens nous représenter en canoë-kayak (courses en ligne). ils étaient pas moins de trois, deux hommes et une femmes, dans 5 épreuves en tout. Autre grande première, le basketball masculin et la boxe féminine (nouvelle discipline olympique aussi) où nous avions deux représentantes.

On peut aussi se féliciter d’avoir 2 tunisiens nous représenter en aviron et au tennis, sans oublier la voile et le tir.

En tout, nous étions représentés dans 17 sports, un record !

Les raisons d’espérer

Rio 2016, c’est dans 4 ans, et autant dire que c’est demain ! Au regard de cette participation historique que pouvons nous ésperer pour les 4 années à suivre et au prochain JO ?

Si une page se tourne avec la retraite annoncée de notre principal pourvoyeur de médaille (Mellouli), la relève est assurée avec notre nouvelle star nationale Habiba Ghribi. Le meilleur reste à venir pour cette jeune athlète qui en 1 an a été vice-championne du monde et olympique du 3000m steeple, à commencer par l’année prochaine avec les championnats du monde à Moscou. Sa marge de progression est encore énorme et si tout se passe bien elle devrait être notre plus grosse chance de médaille à Rio (espérons que ce ne soit pas la seule) et à ce jour on n’a pas meilleur porte-drapeau pour ses jeux et notre sport en général.

Par ailleurs, l’escrime tunisien n’a jamais été aussi fort avec pas moins de 3 escrimeuses potentiellement médaillables dans les grandes compétitions internationales ! Espérons que cette participation réussi pour ce sport constituent un “boost” pour nos escrimeurs et pourquoi pas susciter des vocations aux seins de nos jeunes téléspectateurs ?

Enfin, beaucoup de nos athlètes à Londres étaient encore très jeunes et avec plus d’entrainement et plus de participations aux grandes compétitions afin de s’aguerrir pourraient faire de grandes choses. Aussi ils auront besoin de notre soutien mais aussi de l’aide des autorités et de nos entreprises voire de mécènes pour leur donner les moyens de réussir. On ne doit pas attendre une hypothétique victoire de leur part pour commencer à les aider, il faut les y accompagner !

Avec ce blog, j’essaierai de faire ma part des choses…

Voilà donc pour le bilan de la participation tunisienne qui est plus que positif ! Le meilleur de l’histoire. Mais le temps de la célébration est terminé et celui du travail doit reprendre ! Ne dormant pas sur nos lauriers, car à ce stade on ne peut pas s’en satisfaire, s’en contenter ! On bien trop loin de notre potentiel et le sport qui a été trop longtemps négligé et instrumentalisé par les régimes précédents doit aussi vivre sa révolution pour l’emmener vers l’Excellence !

Oui Rio c’est demain, mais il est encore temps de faire les changement nécessaire et de préparer un programme efficace pour ceux-ci ! Faisons en sorte que les jeux de Rio soient meilleurs que ceux de Londres ! Mon souhait personnel est qu’on est au moins autant d’athlètes présents au Brésil, et (c’est peut-être le plus important pour moi) au moins dans autant de sports différents, voire dans des nouveaux aussi ! L’objectif principal devrait toujours être d’obtenir des médailles et si la TeamTN y parvient en 2016, ce sera alors la première fois depuis 1972 que l’on remporte au moins une médaille dans 3 jeux consécutifs !

Rêvons et travaillons pour que ces rêves deviennent réalité !

__________________________________________________________________________
Notes :
Retrouvez ici le détail des résultats de nos athlètes lors des Jeux de Londres 2012
-Pour revoir l’intégralité des épreuves de ces Jeux 2012 et notamment celles de nos représentants, ainsi que les deux cérémonies, allez sur la chaîne youtube officielle des Jeux Olympiques.

Next sur le blog > Présentation des Jeux et de la TeamTN Paralympiques ainsi que de nos chances de médailles